Fonte numérique


La monnaie Sol-Violette est une monnaie fondante qui perd de sa valeur si stockée trop longtemps. Ceci permet d'encourager la circulation de la monnaie et ainsi la création de richesses sur le territoire. Un billet Sol-Violette perd 2% de sa valeur s'il n'est pas échangé pendant une période de 3 mois.

Par conséquent, son équivalent numérique, l'E-sol, va aussi subir une taxe au stock. Pour être en cohérence avec le coupon billet, la règle appliquée est la suivante : "si sur un compte à solde strictement positif aucune transaction sortante n'est effectuée dans une période de 3 mois, alors 2% du montant total du compte est prélevé".
Cette somme sera alors créditée sur un compte appartenant à l'association Sol-Violette, qui se chargera de la réinjecter dans le réseau de manière solidaire. Ainsi la monnaie reste dans une logique d'économie circulaire, et fini par revenir à l'utilisateur, ce qui participe à l'enrichissement global des acteur du territoire. La fonte s'inscrit donc dans une démarche citoyenne de circulation monétaire pour éviter les problèmes liés à l'épargne (stock d'argent qui appauvri l'économie d'un territoire).

Pour les professionnels un moyen simple de continuer à faire vivre sa monnaie, et donc de ne pas payer cette taxe, est par exemple de se verser une petite partie du solde disponible en salaire, ou en primes ponctuelles pour des salariés/volontaires/bénévoles. Il est également possible de régler sa cotisation annuelle de cette manière (ou de la mensualiser).
Le mieux étant d'arriver à régler une partie de l'addition auprès de certains fournisseurs.

Pour les particuliers un moyen simple de continuer à faire vivre sa monnaie, et donc de ne pas payer cette taxe, est par exemple de se faire des virements entre amis, pour se régler les dettes du quotidien. Le mieux est d'arriver à identifier quelles dépenses du quotidien on peut régler avec cette monnaie. Il est également possible de régler sa cotisation annuelle (ou de la mensualiser).